Mamani Keita

Mamani Assitan Keita vient de Bamako au Mali. Elevée dans la langue bambara par sa grand-mère, elle débute très tôt sur la scène musicale locale. Au début des années quatre-vingt, Mamani Keita intègre l'Orchestre de Bamako, puis l'Orchestre national du Mali. Arrivée en France dans les années quatre-vingt-dix, Mamani Keita fait ses armes sur le circuit world music en tant que choriste de Salif Keita. Ce sont ensuite des expériences avec Cheick Tidiane Seck ou Hank Jones qui établissent sa réputation.

Son premier album avec Marc Minelli est surprenant et audacieux. Electro Bamako en 2001 mêle electro, jazz et musique africaine. L'album anticipe en quelque sorte la tendance world fusion qui s'empare ensuite de ses compatriotes Amadaou et Mariam en 2004. Mamani Keita se trouve un nouveau complice en 2006 pour Yelema en la personne de Nicolas Repac. Ce duo de choc est de nouveau réuni avec Gagner l'Argent Français et son single éponyme et choc.

Label

Listen to

Spotify
YouTube

Follow

Instagram
Facebook

Artists

Filters

to
3 products
Sort by
Sort by
Gagner l'argent français
No Format meets Manjul