Mouasalat Ila Jacad El Ard
by Issam Hajali

Issam Hajali est surtout connu pour être le chanteur et compositeur du groupe libanais Ferkat Al Ard. Avant la formation du groupe, il a enregistré ce premier album à Paris en 1977. Cet album rare fusionne jazz et folk avec des influences arabes et iraniennes pour une beauté unique. Il n’a été mis en vente qu’à 75 exemplaires. Il est maintenant officiellement réédité par Habibi Funk.

C’est un mélange tout à fait unique d’éléments traditionnels arabes, de jazz, de motifs brésiliens et de folklore, allant de pair avec des paroles à la fois poétiques et politiquement engagées. Le groupe était actif dans le mouvement de gauche au Liban à l’époque et communiquait franchement ses idées politiques. Malheureusement, comme beaucoup de musiciens des années 1970, il ne reste pas beaucoup de traces sur eux, encore moins sur Internet. De nos jours, Hajali vend des bijoux en argent, principalement de sa destination de voyage préférée, le Népal. Issam Hajali a dû quitter le Liban après l’intervention syrienne pour des raisons politiques et a passé un an en exil en France. Durant cette période, il a eu du mal à joindre les deux bouts en jouant de la guitare dans le métro. Il ne pouvait se permettre qu’un jour de studio pour enregistrer le projet dans son ensemble avec un groupe de musiciens français, un algérien, un iranien et un ami de Beyrouth, Roger Fahr, qui avait quitté le Liban à peu près au même moment. Finalement, cet album perdu est tombé entre les mains de Ziad Rahbani, fils de Fairuz et d’une institution musicale libanaise à part entière. Ziad a beaucoup aimé la musique et a joué dans la plupart des versions de Ferkat Al Ard. Issam est à peu près certain que moins de 100 copies de la bande ont été réalisées à l’époque et il n’a réussi à en conserver qu’une seule sur laquelle cet enregistrement a été réalisé.

Tracklist :
1. Ana Damir El Motakallim
2. Mouasalat Ila Jacad El Ard
3. Khobs
4. Lam Azal
5. Ada
6. Yawma Konna
7. Intazirne

LP CD 2019
€20,00
VAT excl. €16,67