Bad Wiring

Découvrez le dernier album de l’intrépide, nonchalant et fragile new-yorkais Jeffrey Lewis avec son groupe The Voltage.

Depuis des années, Jeffrey reçoit les éloges de la presse et d'autres artistes – de David Berman (Silver Jews), à Jarvis Cocker (Pulp), en passant par Ben Gibbard (Death Cab For Cutie), Will Oldham… et ce nouvel album nous explique pourquoi. Dans le milieu de l’indie rock, il n’y a pas de force égale à Jeffrey Lewis. Principalement connu pour ses talents d’écriture (et ses talents d’illustration dans la bande dessinée), l’arme secrète de l’arsenal de Jeffrey Lewis a été sa lente évolution, de sa folk DIY à la fin des années 90 vers la sensation live indie-rock incendiaire d'aujourd'hui. Le nouveau nom du groupe, The Voltage, est un peu un tour de passe-passe car les musiciens – Mem Pahl (à la basse) et Brent Cole (à la batterie – également des Moldy Peaches) – sont ceux qui tournent avec lui aux quatre coins du monde depuis quatre ans, sous le nom de Jeffrey Lewis & Los Bolts. Mais Jeffrey continue sa tradition d’utiliser un nouveau nom de groupe pour chaque album. L’album a été enregistré et produit à Nashville par Roger Moutenot, l’homme responsable de la production de tous les classiques de Yo La Tengo.

Tracklist :
1. Exactly What Nobody Wanted
2. Except For The Fact That It Isn't
3. My Girlfriend Doesn't Worry
4. Depression! Despair!
5. Till Question Marks Are Told
6. LPs
7. Knucklehead/Happy Rain
8. Take It For Granted
9. In Certain Orders
10. Where Is The Machine
11. Dogs Of My Neighborhood
12. Not Supposed To Be Wise
LP CD
€20,00
VAT excl. €16,67