Rencontre avec Azu Tiwaline pour discuter de son nouvel album sur I.O.T records

Dans le cadre du label du mois Bigwax.iO a eu la chance de rencontrer Azu Tiwaline, membre de longue date du label I.O.T Records (Tout en respectant les gestes barrières). On a échangé sur pas mal de sujets, sa relation avec I.O.T records, son nouvel allias ou encore ses futurs projets.

 

On te connait sous ton Alias Loan, peux tu nous présenter Azu Tiwaline? Pourquoi utiliser ce nouvel alias?

Après plus de 20 ans de productions sous le nom de Loan, avec un son plutôt urbain et assez sombre, j'ai eu envie d'explorer des sonorités plus calmes et organiques quand je suis arrivée dans le Sahara tunisien. Cela fait presque 3 ans que j'y vis maintenant. C'est un retour aux sources. Ma famille du côté de ma mère est originaire du Djerid depuis des siècles. Décider de vivre là-bas, ce fut comme un nouveau départ, un tournant majeur dans ma vie, j'avais besoin de nouvelles énergies pour changer et m'adapter.  Quoi de mieux qu'un nouveau nom pour marquer tout ceci symboliquement ?

Est-ce que tu produis de la même manière sous tes 2 alias ?

Pas vraiment. Au tout début, je m'étais fixée une ligne directrice claire et nette pour composer ce premier album Draw Me A Silence : travailler la matière sonore différemment , ne plus utiliser mes « recettes » habituelles, incorporer plus de sons organiques, et un tempo plus calme... Cette autre manière de produire m'inspire également différemment. Je ne cherche plus forcément à toujours « pousser », donner de la densité tout en provoquant des ruptures. Faire de la musique hypnotique et plus minimaliste me permet de plonger davantage dans les textures et les matières sonores pour prendre le temps de développer plein de nuances et variations. Chose que je faisais beaucoup moins avant finalement.

Pourquoi avoir séparé cet album en 2 parties? 2 parties, c’est 2 facettes différentes ou bien 2 manières différentes de produire ?

Pour 2 raisons : la première, c'est qu'effectivement, il y a 2 facettes différentes mais complémentaires dans cet album, la part 1 est plus electro, tribale, solaire.

La part 2, c'est mon côté un peu plus sombre, plus mélancolique, plus dub et bass music aussi. J'avais envie de marquer la différence entre les 2.

La seconde raison est que pour une première sortie d'une artiste « inconnue », un album, direct, c'est un peu osé. Bon nombre d'artistes sortent d'abord des EP's, des remixes, divers projets pour se faire « connaître » avant de se lancer dans un album. Séparer l'album en 2 nous a permis de présenter petit à petit ce projet, et d'avoir le temps de l'amener aux bonnes oreilles progressivement. Produire un album prend un temps fou.... pourquoi ne pas prendre plus de temps à le présenter, à le défendre après tout ?

On sait que tu es chez I.O.T records depuis tes débuts, quelle relation as-tu avec ce label?

Alors ce n'est pas tout à fait vrai. J'ai plongé dans le milieu de la musique en me lançant dans la création de mon propre label vers 1997. Et puis après, j'ai eu envie moi aussi de faire de la musique.... Pendant quelques temps, je menais de front la gestion entrepreneuriale et mon apprentissage laborieux de la musique... Jusqu'au jour où j'ai décidé de m'y consacrer entièrement. Je n'avais plus le temps de m'occuper d'un label. Sauf qu'il fallait bien que j'en trouve un qui s'occupe de moi ;)

Et là, le « hasard » de la vie et des belles rencontres... avec Aymeric, nos chemins se sont croisés à son retour de voyage en Afrique de l'Ouest pour le projet African Expedisound. C'était le début des années 2000. On ne s'est jamais quittés depuis ;) Cela fait plus de ...17 ans ! C'est plus qu'un « label », c'est ma famille, j'ai une confiance absolue et une affection sans limite pour tout ce qu'il est et représente pour moi. Je n'aurais pas eu la force de m'entêter depuis aussi longtemps - sans I.O.T - à produire encore et encore ;)

Quels sont tes futurs projets? Sous quel alias?

L'album Draw Me A Silence reçoit un chouette accueil au Royaume-Uni, j'en suis très honorée et fière. Aux USA et en Allemagne aussi... J'ai eu quelques propositions pour produire des EP's sur des labels que j'affectionne beaucoup. La prochaine sortie prévue est sur Livity Sound Records. Un de mes labels favoris depuis qu'il existe ! J'ai du mal à réaliser que c'est réel encore ;). Pour le reste, je préfère attendre avant d'en dévoiler plus...;) Du coup je suis plutôt focus sur les futurs projets « Azu Tiwaline » pour pas mal de temps à venir.

Malgré le confinement, as-tu des dates de prévu en France prochainement ou des Live Stream?

Pour les dates, toutes ont été annulées ou reportées. La seule qui reste en suspens est le festival Dharma Techno pour fin août. J'espère vraiment que ça pourra se faire parce que le manque est vraiment difficile.... Plus que de jouer ou me produire sur scène, c'est de ne plus partager des moments de musique, danse et liberté sur un dancefloor qui commencent à peser...

Pour les Live Stream, je ne peux pas en faire vu que je n'ai pas la connexion web qui suit. Et franchement, ça ne me dérange pas. Je suis de nature plutôt discrète...Je suis pas super à l'aise avec tout ça... J'ai besoin d'énergie, de vraies vibes, besoin de me perdre dans le son pour le faire vivre... D'autant plus que je fais beaucoup plus souvent des lives que des dj's sets. La dimension sacrée de la musique, ce qui fait sa beauté, sa richesse, les émotions qu'elle peut procurer... tout ça à travers un écran, sans public, comment est-ce possible ?

Be the first to comment

All comments are moderated before being published

Share with
Facebook
Twitter
Pinterest